Chantier naval...suite

Publié le par Section de Cannes

undefined

CHANTIER NAVAL de l’ile Sainte Marguerite.

 

  Le 21 décembre 2007, le Tribunal de Grasse a condamné le chantier naval de l’Estérel (ile Sainte Marguerite) à la  fermeture et à une amende de 10000 € (pour cause de pollution !).

 

             Pourtant la Défense avait fait valoir que le polluant incriminé, le TBT, est interdit  depuis 1992 et n'a donc jamais été utilisé par le chantier actuel. Et elle a rappelé que la direction de cette entreprise a obtenu dernièrement la norme antipollution ISO 14001.

 

         C'est peut-être pour cela que le Tribunal a décidé que, dans l'immédiat, son jugement ne serait pas exécutoire.

 

              Par ailleurs la municipalité de Cannes, par la voix de Mr LISNARD, a fait connaître son intention de déposer auprès de  l'Etat  une  demande  d'attribution de la concession  du  Chantier. A charge pour elle de “ sécuriser, sur le plan juridique, la présence du chantier " tout en préservant "l'intégrité écologique du site et les emplois”.

 

               Il s'agit là  d'une avancée importante. D'autant que la position de la Municipalité à cet égard n'a pas toujours été aussi clairement exprimée.

 

            Cependant, la délégation d'exploitation n'interviendra qu'après une mise en concurrence sur des engagements en matière de lutte contre toutes les  pollutions "maritime, visuelle, sonore”.

 

       Il reste  à souhaiter que le cahier des charges, élaboré par la Commune, ne sera pas, sur le plan financier, impossible à supporter par l'entreprise artisanale qu'est le Chantier de l’île Sainte Marguerite.

 

                                                                                      Jean-Pierre RICARD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article