La vie est belle...pour certains!

Publié le par Section de Cannes

Les patrons du CAC 40 s’offrent un bonus de 40 %

Cette année, plus que les autres, le scandale des revenus des grands patrons suscite l’indignation. Alors que le MEDEF, Jean-Claude Trichet, gouverneur de la Banque centrale européenne, et Nicolas Sarkozy crient haut et fort que les salaires des Français ne peuvent pas être augmentés, les rémunérations des PDG des plus grosses entreprises françaises explosent. Après une augmentation de 25 % en 2006, par rapport à 2005, près de trois patrons sur quatre de grandes sociétés françaises ont gagné 40 % de plus en 2007 qu’en 2006, selon l’étude HayGroup publiée hier par le quotidien économique la Tribune. La moitié des patrons des géants du CAC 40 ont touché comme rémunération annuelle (comprenant le salaire de base, les bonus et les stock-options) 6,175 millions d’euros. Même tendance pour les PDG des sociétés les moins importantes cotées en Bourse : leur rémunération est de 2,679 millions d’euros. Quant à celle des patrons des plus « petites entreprises », elle atteint 882 000 euros.

Les salaires de base, qui ne sont pas fonction du résultat, ont progressé de 12 % pour 61 % des patrons enquêtés. Mais, surtout, la distribution de stock-options, dont une partie n’est pas liée à la performance, a explosé de + 48 % pour plus de la moitié des cent trente cinq entreprises étudiées : le montant valorisé de ces actions achetées à prix d’or par ces dirigeants a atteint 4,828 millions d’euros en médiane pour le haut du CAC 40 et 1,610 million d’euros pour le bas. Ni la publication des rémunérations des grands patrons, imposée par la loi en 2001, ni les lois de modération votées en 2005 et 2006, censées « mettre de l’ordre » et moraliser les excès, ni le « code » de bonne conduite cher au MEDEF n’ont eu raison de « l’appétit » des grands patrons français. Au contraire, les rémunérations ont toujours été tirées vers le haut.

le Patron de l'Etat français, N. Sarkosy, s'auto augmente de 170%, Estrosy ponctionne les caisses de l'Etat de 138 000€ ...pour un apéro avec N. Sarkosy...et ce ne sont que les parties visibles de l'iceberg!!!

Vous voyez, chers ELECTEURS, que la misère , le chomage, les difficultées financières, la mal-vie, ne sont pas pour tout le monde : plus les uns s'enrichissent, plus la majorité des français s'appauvrit : alors, en votant le 9 Mars pour la liste "Cannes à Gauche", conduite par Claude Meyffret conseiller municipal sortant, en rejetant les différentes candidatures UMP à Cannes, vous condamnerez cette politique et permettrez de faire une autre gestion pour la ville.

Publié dans cannespcf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article