Monsieur le Président.....

Publié le par Section de Cannes

Lu dans la presse ce jour (extraits)............

Deuxième porte-avions ?

"Il est évident que la situation budgétaire de l'équipement de nos forces rend difficile la construction du second porte-avions", a expliqué dimanche soir le ministre de la Défense Hervé Morin, lors du "Grand Rendez-vous" d'Europe-1/TV5Monde/"Le Parisien/Aujourd'hui en France". "Il s'agit d'un arbitrage que nous avons à faire, qui sera fait dans les semaines qui viennent. Le président de la République décidera", a-t-il dit.

A l'Elysée, on confirmait il y a encore quelques semaines "l'attachement" du président de la République à ce projet de deuxième porte-avions (PA2) qui constitue une promesse de campagne du candidat Nicolas Sarkozy. "Il est raisonnable d'en avoir un deuxième" assurait-on alors à l'Elysée. 

Son coût est estimé à 3,5 milliards d'euros par un récent rapport parlementaire.

Même les marins sont plus divisés qu'il n'y paraît. Certains d'entre eux ne veulent pas sacrifier les frégates et les sous-marins à ce programme. Ils critiquent la perspective d'une marine "macrocéphale" avec quelques gros bateaux et rien en dessous. Ce n'est pas une question nouvelle pour l'état-major de la Marine. Lors de la préparation de la loi de programmation militaire (avortée) du gouvernement Jospin en 2001-2002, la Marine avait repoussé le PA2 pour sauver frégates et sous-marins.

Au plan industriel, les Chantiers de l'Atlantique de Saint-Nazaire - où le bateau devrait être assemblé - attendent impérativement une réponse avant l'été.

Après, leur carnet de commandes sera plein pour plusieurs années.



Dites, Monsieur le Président,

Combien de postes d'enseignants, d'infirmières, de postiers, de chercheurs etc....peut-on financer avec le budget alloué à l'armée, à la construction d'armes de "destructions massives"?
Un porte-avions, un sous marin nucléaire, une frégate, c'est combien d'hopitaux, d'écoles....?

Combien coûte chaque jour votre intervention en Afganistan pour le compte de l'OTAN, les 3500 soldats français? Combien coutent ceux engagés de part le monde et en particulier en Afrique? Ne voyez-vous pas là l'occasion de faire des économies...alors que vous dites que les caisses de l'Etat sont vides?

Alors, Monsieur le Président, chiche? Et ne venez pas nous dire que ces investissements créent des emplois : la preuve, les chantiers navals de Saint Nazaire ont leur carnet de commandes plein pour plusieurs années!




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article