EXPULSEE CAR HANDICAPEE...au pays des "Droits de l'Homme"!

Publié le par Section de Cannes


L’Association Française des Sclérosés en Plaques « La voix des personnes atteintes de sclérose en plaques » communique :


Depuis plus de 3 ans, Ananie MOREAU recherche un logement adapté à son handicap. Atteinte de sclérose en plaques Ananie est obligée d’utiliser un fauteuil roulant pour tous ses déplacements.

Ananie n’a aucune difficulté pour le paiement de son loyer qu’elle règle régulièrement. Le seul problème c’est son handicap ! Avec son fauteuil, désolée, elle ne peut pas loger dans n’importe quel logement comme l’incite à le faire le Préfet de Police (« Aussi, je vous invite à accepter toute proposition que les services sociaux pourront vous faire avant cette date [1er septembre 2008
]. La prise en considération de l’évolution de votre maladie pourra intervenir dans une prochaine recherche, à moyen terme, d’un logement plus adapté. »).

Hier matin, manu militari, la police est venue l’expulser de son domicile. A la rue, avec quelques affaires et son fauteuil roulant, les tentes des Enfants de Don Quichotte sont-elles accessibles ?

Suite à des négociations avec l’huissier, Ananie pourra repasser chez elle aujourd’hui, dans le 5ème arrondissement de Paris pour récupérer quelques affaires supplémentaires.

Actuellement où les débats s’élèvent de toute part sur le RSA qui, si l’on en croit le site gouvernemental, est « un puissant instrument de lutte contre la pauvreté » qu’en est-il pour les logements sociaux pour les personnes en situation de handicap ? Sont-elles condamnées à « vivre » enfermées chez elle ou à la rue ?

La NAFSEP est indignée devant une telle action et réclame le droit au logement pour tous quelque soit son état de santé ou la situation de handicap.

Commenter cet article