Et les salaires?

Publié le par Section de Cannes

845euros

 

 

 

La part des salaires.

 

 

 

Inflation : 3,6 %%

 

 

 

Les profits

 

 

 

GDF-Suez. 1,68 %

 

 

 

82% des Français

 

 

 

Croissance 1 %

 

 

 

51 % des Français inquiets

 

 

 

Revalorisations sous l’inflation

 

 

 

Production industrielle :

 

 

 

655 milliards

 

 

 

Sont prêts à manifester pour les salaires

 

 

 

66 % des moins de 30 ans.

74 % des 18 à 24 ans.62 % des salariés des professions intermédiaires. (Sondage CSA-HD août 2008)

 

Mobilisons nous pour les salaires, les retraites, les allocations...!

SAMEDI 27 SEPTEMBRE A 15h30
: Manif, gare de Nice Riquier  

de subventions ou d’exonérations fiscales sont distribués aux entreprises chaque année, sans aucune évaluation de leur utilité sociale.-1,4%, au deuxième trimestre 2008.. Début septembre, les pensions de retraite et d’invalidité et le minimum vieillesse ont été augmentés de 0,8 %, ce qui s’ajoute à celle de 1,1 %, effective depuis le 1er janvier. Au total, on reste en deçà de l’inflation qui s’élève à 3,6%. On est encore très loin du compte.pour leur pouvoir d’achat.’est 3 % de plus qu’en ovembre dernier et…19 % de plus qu’en 2005 (sondage CSA-Le Parisien).. C’est la dernière estimation pour 2008 par le premier ministre François Fillon. Jusqu’à présent, il promettait 2 %. Et le budget 2009 a été bâti sur une hypothèse de 2,25 %. Mais que les grands patrons ne s’inquiètent pas, le gouvernement ne touchera pas à leurs exonérations diverses et variées.ne font pas confiance au gouvernement pour « l’augmentation du pouvoir d’achat » (sondage IFOP pour Ouest-France)., c’est la hausse du cours de l’action le 1er septembre, après l’information sur les bénéfices en hausse de 14 % (3,4milliards d’euros). Les consommateurs qui ont vu leur facture de gaz augmenter à trois reprises cette année (+4 %, +5,5 %, +5 %) apprécieront la bonne nouvelle…, en dix ans, sont passés du quart au tiers du Produit intérieur brut (richesses créées en France)., niveau le plus élevé depuis 1991.dans le total des richesses créées est passée de 66,5 % en 1982 à 57,2 % en 2006, soit une baisse de 9,3 points. Le reste est allé dans les coffres du capital !. C’est avec 845 euros seulement de revenus par mois en moyenne que vivent 10 % des familles ! Inacceptable dans un pays riche et développé comme le nôtre.

Publié dans cannespcf

Commenter cet article