Heures sup : qui perd, gagne

Publié le par Section de Cannes

Heures sup : une politique de Gribouille

La récession qui s'installe en France vient de l'extérieur, mais elle est aggravée par une politique économique guidée plus par l'idéologie que par le pragmatisme. Dans le contexte actuel, le gouvernement devrait revenir sur une série de mesures récentes, à commencer par les exonérations des heures sup qui coûtent à l'Etat 4 milliards d'euros tout en dissuadant les entreprises d'embaucher.

Par Guillaume Duval, rédacteur en chef d'Alternatives Economiques

lire la suite....

Publié dans cannespcf

Commenter cet article