Hortefeux : la tentation de Vichy?

Publié le par Section de Cannes



HORTEFEUX
 : LA TENTATION DE VICHY ?

 

Encore discuté il y a quelques temps, le mot RAFLE, est désormais admis pour désigner les arrestations massives de sans-papiers. Aujourd’hui les militants poussent encore plus loin la comparaison entre les politiques migratoires actuelles et celles des années 40, jusqu’à s’habiller en déportés avec des étoiles rouges de « sans-papiers ». De son côté, le gouvernement riposte en brandissant le délit d’outrage envers le préfet dans l’exercice de ses fonctions » concernant la militante CFDT, S. Levavasseur : voir article sur ce blog.

 

«  Quand les policiers ramassent tout ce qu’ils peuvent et font le tri ensuite, le mot RAFLE a beau indigner Simone Veil, il n’y en a pas d’autre pour parler de ça ».

 Maurice Rajfus, écrivain et historien, Président de l’Observatoire des libertés publiques.

 

« On retrouve aujourd’hui l’idée, chez certains ministres, selon laquelle certains étrangers feraient peser des dangers relatifs à l’identité nationale ou à la sécurité publique ».

Olivier Le Cour Grandmaison, historien et enseignant les sciences politiques à l’université d’Evry-Val-d’Essonne.

 

 

Un nouveau charter de la honte sur la piste denvol !

 

Une cinquantaine de réfugiés afghans sont en voie d’expulsion vers Kaboul le 18 novembre, sur un vol affrété par l’Angleterre et la France. En 2005, la France avait affrété trois charters pour l’Afghanistan : des manifestations sont prévues par la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) pour éviter ce « déshonneur pour la France ».

Le Franco-Afghan, Atik Rahimi, prix Goncourt 2008, lui-même réfugié en son temps, s’engage contre les charters dans une déclaration publique (voir Humanité du 13 novembre).

 

Entrons en résistance pour combattre la « tentation de Vichy » de B. Hortefeux et du gouvernement UMP de Nicolas Sarkosy….

Publié dans cannespcf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article