SNCF/TER : une autre politique est possible!

Publié le par Section de Cannes

POLITIQUE GOUVERNEMENTALE, DIRECTION SNCF,

RESPONSABLES DES NAUFRAGéS DU TER !

 

Dérèglementation, course à la productivité, casse des services publics au profit du privé, gros dividendes pour gros actionnaires, spéculation….Tous ces ingrédients sont à l’origine de la crise du système capitaliste et de la crise financière que payent la majorité des français…et ce n’est pas fini!

On serait en droit de penser que, les  responsables politiques au pouvoir, le MEDEF, en tireraient des leçons : que nenni !

La politique menée par le gouvernement Sarkozy en matière de transport public, et mise en oeuvre par la direction de la SNCF aggrave encore plus la situation. La recherche de toujours plus de productivité reste le fil conducteur de son PDG, G. Pépy, relayé en cela par la direction SNCF PACA .Les conditions de travail des salariés de la SNCF, et en particulier celles des conducteurs de TER et des contrôleurs, le respect des horaires des trains, la sécurité des voyageurs, se dégradent un peu plus chaque jours.

Le conseil régional PACA, sous l’impulsion de G. PIEL (PCF) responsable aux transports, a fait des efforts importants en faveur du développement des trains régionaux :

Ø      3 milliards d’euros, dont 2 milliards pour le fonctionnement, ont été investis sur 10 ans, et 220 millions pour 2009,

Ø      Augmentation du nombre de TER : de 720 à 800 trains, contre 550 il y a 10 ans.

Ø      Nouveau « cadencement » des trains : plus de trains au quotidien (+ 100 pour  NICE-MENTON et + 120 pour NICE-CANNES.

Coté Direction régionale de la SNCF, « on » tente de profiter de la situation pour aggraver significativement les conditions de travail et de vie des agents SNCF (conducteurs et contrôleurs). Aujourd’hui une centaine d’agents assurent quotidiennement le transport rattachés au site de Nice ; malgré cela les usagers connaissent les énormes difficultés pour se rendre sur leur lieux de travail, dues à la suppression quasi quotidienne des trains…sans information aucune! Or le nouveau « cadencement » se ferait sans augmentation des effectifs. La Direction annonce quelques agents en plus….mais c’est seulement pour que les agents en postes, puissent prendre leurs congés et jours de repos ! Le nouveau « cadencement » nécessiterait une augmentation des effectifs de l’ordre de 20% afin d’assurer un service normal : voilà la cause fondamentale de la grève menées depuis plus d’un mois par les agents rattachés à NICE.

Ce ne sont donc pas les agents SNCF qui « prennent en otages » les usagers, comme certains pseudo « défenseurs des usagers » veulent le laisser croire, mais bien la direction de la SNCF avec sa politique de course à toujours plus de productivité !

 

TOUS ensemble, usagers, agents SNCF, collectivités territoriales (PACA, Cannes, Grasses, Mouans-Sartoux…), avec les communistes, défendons un véritable service public avec les moyens de son bon fonctionnement

 

 

                                                                                                 Gérard Fontaine – Guy Vianey

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article