La patronne du MEDEF n'aime pas la CGT!

Publié le par Section de Cannes


Attaqué par Laurence Parisot, Bernard Thibault (CGT) hausse le ton !

Accusé par Laurence Parisot de "démagogie", Bernard Thibault a répliqué en brocardant "l'archaïsme d'un autre temps" du patronat français.

 ERNARD THIBAULT HAUSSE LE TON FACE AUX ATTAQUES DU MEDEF

« Pour le secrétaire général de la CGT, les propos de la présidente du Medef, mardi, sont de nature à accentuer la mobilisation lors de la journée interprofessionnelle de grèves de jeudi.

"Mme Parisot est dans une extrême difficulté pour justifier ce qui se passe dans les entreprises, pour justifier les aides publiques dont bénéficient le grandes entreprises qui restructurent aujourd'hui et tentent pour s'en sortir de porter le discrédit sur les syndicats de salariés", a fait valoir Bernard Thibault sur Europe 1.

"Si par là Mme Parisot (...) laisse entendre qu'il n'y a plus de place pour la revendication, je crois qu'elle va être déçue. Elle fait preuve d'un archaïsme d'un autre temps et elle contribue à sa manière à tendre un peu plus la situation", a-t-il estimé.

"Il ne faudra donc pas s'étonner que cela provoque un peu plus de participation dans les manifestations de jeudi avec singulièrement le Medef comme cible", a-t-il prévenu.

Lors de sa conférence de presse mensuelle, mardi, Laurence Parisot a attaqué la CGT coupable à ses yeux de créer des "illusions", de faire de la "démagogie". Elle a estimé que la journée de jeudi était "une facilité" mais "pas une réponse".

La présidente du Medef a également accusé la centrale syndicale d'avoir provoqué des fermetures d'entreprises et des destructions d'emplois, notamment à Marseille. »

(info Reuters)

 

COMMENTAIRES :

Plus c’est gros plus ça (pourrait) prendre !


 
«
 Démagogie…mensonges…illusions…(cgt) destructeur d’emplois » …voilà  les ‘arguments’ de la patronne des patrons qui, eux, ont supprimé 90 000 emplois en Décembre et qui en liquident des milliers d’autres tous les jours : les prévisions officielles prévoient au minimum 300 000 suppressions d’emplois en 2009 !!!

Renault = - 4000, Peugeot = - 3550, Valéo = -1215, Faurecia = - 1215, Continental = - 1120, etc….

Suppression d’emplois dans l’automobile, mais aussi dans la distribution, les laboratoires pharmaceutiques, l’informatique et l’électronique,  les banques, l’énergie et les mines, la sidérurgie….etc… et tous les sous-traitants que le MEDEF ignore !

Qui délocalisent des milliers d’emplois…dans les pays où la main d’œuvre est docile et à bas coût, ce qui permet encore de plus gros dividendes ? La CGT ou le MEDEF ?

Qui, tout en supprimant des emplois, distribue de copieux dividendes aux gros actionnaires, la CGT ou le MEDEF ?

Alors, Mme Parisot, les fortes mobilisations dans les luttes, les victoires des grévistes dans les DOM (entre autres), la peur que les luttes se développent encore plus…vous fait sortir de vos gonds !


CELA PROUVE QUE CES MOUVEMENTS GENENT ET INQUIETENT  LE MEDEF !

CELA SIGNIFIE QUE LES SALARIES, LES RETRAITES, LES JEUNES, LES CHOMEURS….ONT RAISON ET DOIVENT PERSEVERER DANS LEURS ACTIONS MULTIFORMES !


Montrons, demain 19 mars, notre détermination à combattre la politique du MEDEF mise en œuvre par Sarkosy !
                   
                                                         Un retraité cannois qui sera à la manif                            

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article