Front de Gauche : débat public à Cannes

Publié le par Section de Cannes



La première réunion publique du Front de Gauche s’est tenue à Cannes hier soir, avec la présence de Gérard Piel, conseiller régional PCF et candidat à l’élection européenne du 7 Juin prochain, de Sylvie Rolly, secrétaire du PCF Cannes, d’Hélène Lecacheux, dirigeante nationale du PG, de Suzanne Hugon, candidate du PG à cette élection.

 

Après une intervention de G. Piel et d’Hélène Lecacheux, faisant un tour d’horizon du contexte, politique, économique, social, militaire (OTAN) dans lequel se déroule cette élection, le rôle du parlement européen  ainsi que sa responsabilité dans la crise et ses conséquences ont été abordés.

 

La parole a été données ensuite à la salle et les interventions ont fusé.

« La casse du service public est un désastre humanitaire »…

« La casse des entreprises, les restructurations, les filialisations aboutissent à la casse sociale (régression sur les salaires…), comme c’est le cas à Air France »

« Les propositions du PS ne répondent pas aux problèmes posés à la société…       le F de G doit agir pour une autre société… »

« Les médias valorisent l’UMP, le PS, le NPA…mais le Front de Gauche est ignoré, et pas seulement à la télé »

« Ignoré des médias, oui…mais on peut gagner comme en 2005… Il faut lutter contre l’abstentionnisme »

« Il faut changer de système (capitaliste) pour apporter de véritables solutions aux problèmes des gens »

Concernant l’éducation : « le droit à l’éducation, c’est le droit à la citoyenneté…il faut une école républicaine »… « L’AFPA (formation des adultes) est en voie de démantellement suite à une directive européenne … on privatise et la formation devient une marchandise : inadmissible ! ».

 

 
D’autres interventions ont abordé les questions,

    de l’OTAN et de la politique de Sarkosy en la matière ainsi que de la « bunkérisation »  de Strasbourg pour la prochaine réunion de l’OTAN,

    de la dérive sécuritaire (notamment dans les municipalités, comme Nice, Antibes, Cannes….), la multiplication des caméras de surveillance…de la population, le coût pharamineux que cela génère sur les budgets municipaux,

    des retraites : répartition ou financiarisation (fonds de pensions) : avec la chute spectaculaire des bourses  mondiales une partie des retraités ont vu fondre leur retraites. Il faut donc défendre absolument le système par répartition !

    de la prochaine élection européenne en souhaitant que le front de gauche soit plus pédagogique  pour expliquer le rôle des structures européennes, et plus particulièrement du parlement. Un document à destination de la population doit sortir début Mai.

 

 LE DEBAT CONTINU : LA PAROLE AUX CITOYENS…

 

                         www.frontdegauche.eu

Publié dans cannespcf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article