Les TER privatisés dans un an?

Publié le par Section de Cannes

ALERTE : les TER privatisés dans un an ?

 

Dominique Bussereau met en place un comité sur l’ouverture des TER à la concurrence.

 

« Le secrétaire d’état chargé des transports, D. Bussereau, a mis en place le 7 avril un comité chargé de réfléchir sur les modalités d’une ouverture à la concurrence des trains régionaux de voyageurs (TER), qui devra rendre ses conclusions au printemps 2010.

 

Ce « comité des parties prenantes » réunit l’ensemble des acteurs concernés : les autorités organisatrices de transport, l’Etat, la SNCF, les autres entreprises ferroviaires, RFF, les représentants des usagers et le Conseil économique, social et environnemental, a annoncé le secrétariat d’Etat. Le comité est présidé par F. Grignon UMP.

 

Le comité devra « analyser de manière approfondie l’ensemble des sujets fondamentaux qui doivent être réglés avant une ouverture à la concurrence (propriété du matériel roulant, transfert des personnels, calendrier, etc…) en passant par une expérimentation  dans une ou plusieurs régions volontaires »…..

 

… Le transport international de voyageurs sera ouvert à la concurrence au plus tard le 1er janvier 2010. « 

 

(extrait de la Gazette des Communes du 7 avril 2009)

 

 

Cet article doit interpeler chacun d’entre nous. Rappelons que la privatisation a pour seul objectif la rentabilité financière pour les actionnaires et non le service « public » pas plus que le service « au public ». Rappelons également qu’en Angleterre la privatisation a été une catastrophe (accidents de matériel, de personnes, horaires aléatoires…)…et que le gouvernement a du renationaliser ! Rappelons surtout la grande crise du système capitaliste mondial actuel et la destruction de millions d’emplois, de moyens de productions, dans tous les secteurs économiques de la société ! Rappelons que les gouvernements de ces pays capitalistes, dont la France, réinjectent des fonds PUBLICS (nos impôts)  dans les trésoreries des entreprises du secteur PRIVE dit « concurrentiel ».

 

La constitution du Comité prévu, ignore les organisations syndicales, comme il ignore les élus régionaux, départementaux et communaux…c'est-à-dire ceux qui sont au plus près des usagers…et qui financent notamment le matériel roulant à coup de millions d’euros issus de nos impôts locaux …

Les salariés de la SNCF ont également leurs mots (meaux ?) à dire : la privatisation est synonyme de  transfert de personnel, du secteur public au secteur privé...avec toutes les conséquences que l’on connaît en matière d’effectifs, de conditions de travail, de salaires, de sécurité de l’emploi…

 

NON à la privatisation !  Il est urgent de se mobiliser largement et d’agir massivement pour conserver le transport ferroviaire, Régional, National, International dans le secteur Public !

Publié dans cannespcf

Commenter cet article