Européennes : intox et mensonges!

Publié le par Section de Cannes


Depuis quelques jours, le bruit court qu'il ne servirait à rien de voter
pour des listes données à moins de 10% dans les sondages car elles ne
pourraient pas avoir d'élus.

Ces propos erronés, relayés par la première secrétaire du Parti
Socialiste, Martine Aubry, n'ont d'autre fonction que d'enfoncer le clou
d'un vote présumé utile.

C'est bien sûr une contre vérité : les listes qui seront écartées de la
répartition des élus sont celles qui feront moins de 5%.
Avec un score,
même légèrement supérieur, il est tout à fait possible d'avoir des élus.
Ainsi, Francis Wurtz, président du groupe GUE au Parlement européen qui
aura par exemple réussit à bloquer la directive Bolkestein et la
directive portuaire, a été élu député en 2004 avec un score de 6% en Ile
de France.

Alors ne laissez pas se propager l'intox : le 7 juin, élection
proportionnelle à un seul tour : chaque voix comptera pour faire élire
dans toute les circonscriptions, un maximum de députés de Front de gauche !
_______________________________________________

Publié dans cannespcf

Commenter cet article