La chasse à l'enfant!

Publié le par Section de Cannes



Aujourd’hui les nouveaux bagnards sont enfants de sans papiers ! Ils ont un an et demi, trois ans, huit ans…et sont enfermés avec leurs parents dans des centres de rétention administrative (CRA) …ou séparés d’eux !

 

Dans les Alpes Maritimes beaucoup d’enfants passent l’été sur les plages…et d’autres dans les prisons.

C’est le fait du Prince et de ses lieutenants, le couple Estrosi-Ciotti!  Les Alpes Maritimes n’échappent pas à cette chasse à l’enfant.

Ainsi Véta, cinq ans, a été arrêtée avec ses parents le 28 juillet à 7 heures du matin à CANNES, la ville « lumière », la ville du Festival, la ville de Bernard Brochand, député-maire UMP.

Le juge des «libertés » du Cannet maintient la famille Santos, en France depuis 9 ans, en rétention au motif « que les conditions ne sont pas remplies pour une assignation à résidence et que rien ne s’opposait du point de vue du droit, à la rétention d’un enfant ». La cour d’appel a confirmé cette décision. Fanny de RESF 13 a pu rendre visite à la famille : « ils sont très choqués. Ils disent à leur fille qu’ils ne sont pas en prison…mais dans une « maison de la police » !

« Véta ne comprend pas pourquoi elle ne peut pas voir son père comme elle le veut, pourquoi on lui dit que c’est impossible daller à la plage ».

A la fin de l’audience, se tournant vers sa mère, Véta, du haut de ses 5 ans, a lâché : « on est perdus ».

 

Voilà les bienfaits de la société Kapitaliste chère au MEDEF et à son serviteur zélé, Nicolas Sarkosy !

Publié dans cannespcf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article