Cannes : ombres et lumières!

Publié le par Section de Cannes

 

COTE LUMIERES :

LE PORT : les contribuables cannois sont « heureux » d’apprendre que la jetée Albert-Edouard va être allongée pour accueillir 16 nouvelles places de grands yachts. Les cannois en attente d’une place de port pour leurs« petite» embarcations, à voile ou à moteur…pourront toujours admirer les « grands yachts »…de loin!

 

LA PLAGE : dans la revue de propagande de M. Bernard Brochand, « Cannes Soleil » du mois d’octobre, les contribuables cannois seront « heureux » d’apprendre qu’une digue en géotextile, immergée à 3,50m et située à 90 m du pied des plages…de la Croisette, va permettre de réduire une houle d’1,5m de 30 à 40%. Le but de l’opération serait de « lutter contre l’érosion »…et de « réduire les dégâts causés sur les installations des plages »…privées ! Les cannois qui n’ont pas les moyens d’accéder à ces plages privées n’auront qu’à aller se faire dorer…à La Bocca tout en payant la facture!

 

 

COTE OMBRES :

LA BOCCA et sa plage de sable (pas souvent) fin :

Pour être un utilisateur quotidien de cette plage, comme beaucoup de familles boccassiennes, l’été 2009, cette plage a subit les assauts de la rigueur financière de la municipalité….puisqu’au mois de juillet, elle n’a pas été nettoyée contrairement aux autres années et qu’au mois d’août, suite à des réclamations, elle a été ponctuellement nettoyée seulement en surface, laissant le soin aux baigneurs de ramasser, cigarettes, morceaux de verre cassé, clous etc…ensablés à quelques centimètres de la surface !

Quid d’une digue en géotextile pour La Bocca ? Pas assez riches les boccassiens ? Pas d’hôtels de grand luxe ? Car la plage de sable (pas toujours) fin s’est bien « volatilisée » à plusieurs reprises cet été. De l’argent pour les plages PRIVEES il y en a…mais pas pour les plages  (encore) publiques !

 

Une enquête publique, dont l’objet était le réaménagement du front de mer de La Bocca, avec élargissement de la chaussée, allée piétonnière et piste cyclable, parkings en épis, création d’une voie de circulation en lieu et place du très vieux passage sous-terrain piétonnier situé sous la gare de marchandise …n’a débouché sur RIEN ! Le projet est-il passé aux oubliettes ?

 

                                                                                                          Un contribuable cannois

                                                                                                                      GV

Commenter cet article