Action(s)!!!

Publié le par Section de Cannes

Mme Buffet souligne la situation de "grande urgence" de la France

PARIS (AFP)

 
© AFP
La secrétaire nationale du PCF Marie-George Buffet, le 6 décembre 2006 à Paris
La secrétaire nationale du PCF Marie-George Buffet, le 6 décembre 2006 à Paris

Marie-George Buffet, candidate communiste à la présidentielle, a insisté mardi sur la nécessité "d'une gauche de responsabilité et de combat" pour répondre à la "situation de grande urgence sociale et démocratique" que connaît la France.

Lors de ses voeux à la presse, Mme Buffet a estimé qu'"une immense souffrance se fait ressentir", soulignant la précarité qui "pénètre tous les domaines de la vie avec une froide violence" et "tire le pays en arrière".

Elle s'est demandé à cet égard si "l'actualité médiatique et le débat politique seront à la hauteur". "Notre démocratie va-t-elle encore descendre de quelques marches, dans un soi-disant débat politique fait de petites phrases, de show médiatique à la porte de Versailles ou sur la muraille de Chine ?", a-t-elle lancé, en allusion à la réunion de l'UMP dimanche qui a consacré Sarkozy et au dernier voyage à l'étranger de Ségolène Royal.

Elle s'est dite favorable à des "confrontations" entre les candidats. "Il y en a assez des non-dits et des arnaques, j'attends que l'on débatte et que chacun assume la réalité de ses positions", a-t-elle déclaré, insistant sur la nécessité de "véritables débats contradictoires".

La candidate a rappelé quelques-unes de ses propositions : la revalorisation des "35 premières heures de travail" avec "un Grenelle des salaires", une refonte totale de la fiscalité avec une augmentation des impôts des plus riches et la suppression de la TVA, la construction massive de logements sociaux, une hausse du budget pour l'école jusqu'à 7% du PIB, une sécurité sociale universelle...

Elle a insisté sur le fait qu'elle ferait campagne sur les thèmes définis par les collectifs anti-libéraux, une campagne "de rencontres et de débats", un "chantier du rassemblement".

Mme Buffet a quitté son poste de secrétaire nationale du parti pour se mettre en campagne pour les anti-libéraux, même si sa candidature à ce titre a été contestée à l'intérieur du mouvement.

Publié dans cannespcf

Commenter cet article