Le vote communiste dans la 8 ème circonscription

Publié le par Section de Cannes

                        LE VOTE COMMUNISTE

 

       POUR RESISTER ET CONSTRUIRE A GAUCHE

 

                                                                                                         Après son succès présidentiel Nicolas Sarkozy a constitué son premier gouvernement avec comme objectif de gagner les législatives. D’où l’opération médiatique d’une ouverture en trompe l’œil, à des personnalités issues du Parti Socialiste. Ces ralliements prolongent les tentatives de certains dirigeants de gauche et du centre-droit d’esquisser une alliance accréditant l’idée que travailler avec la droite est aujourd’hui possible !

            Ce serait une dangereuse illusion ! Car cette pseudo ouverture ne marque en rien un infléchissement de l’orientation politique de la droite : elle est le fait de vassaux qui ont fait acte d’allégeance au programme de Sarkozy.

            La feuille de route du nouveau gouvernement est claire : gagner  les législatives pour pouvoir ensuite taper dur, très dur et vite sur le peuple de France : légitimer et étendre la précarité du travail, développer les inégalités devant les impôts, l’école, la santé et la protection sociale, remise en cause du droit de grève et des régimes spéciaux de retraites.

 

            Dans notre circonscription le droit au logement est bafoué : trois mille demandes non satisfaites (il faut cinq ans en moyenne pour obtenir un logement social !). Aucun des deux maires, l’un député sortant et l’autre rêvant de le devenir, ne respecte la loi SRU (qui oblige à construire 20% de logement sociaux dans sa ville). Pire, leur rivalité bloquent les grands dossiers intercommunaux (le projet de la station d’épuration en sommeil depuis trois ans est exemplaire de cette rivalité stérile). Est-ce cela être des élus au service de la population ?

 

            Militants de terrain, nous nous sommes rencontrés dans les luttes locales, pour le droit au logement pour tous et contre les expulsions, pour l’emploi (défense victorieuse de l’ex CLBI, pour le maintien du chantier naval sur l’île Sainte Marguerite, pour le maintien de la poste à Ranguin, pour un environnement préservé (ouverture de la ligne ferroviaire Cannes Grasse : la SNCF doit aujourd’hui lui donner les moyens de fonctionner et satisfaire les usagers; puis contre le projet d’un hôtel grand luxe sur l’île.

 

 Nous sommes candidats pour prolonger dans les urnes vos revendications et vos luttes. Vous savez que sur nos noms votre voix ne se perdra pas dans de fumeuses tractations avec le centre droit. Vous avez besoin d’une gauche fidèle à ses valeurs, intransigeante contre toutes les injustices, d’une gauche qui construise les voies du rassemblement pour un vrai changement.

                                               Ce sont nos engagements de candidats

 

 

 

                                                 Sylvie Rolly et Claude Meyffret

 

Commenter cet article