Ligne SNCF Cannes- Grasse

Publié le par Section de Cannes

        LIGNE SNCF CANNES-GRASSE,  ARRETEZ  LE   MASSACRE !

 

 

        Interview de Didier FAUROUX, agent de conduite, militant CGT, sur les raisons des difficultés que rencontre cette ligne (extraits).

              

 

       D. Fauroux :: «  La direction de la SNCF ne parle plus d’usagers mais de client, donc envisage la fin du Service Public. Les problèmes de cette ligne sont les mêmes que ceux de l’ensemble du réseau : manque de personnel, vétusté du matériel.

 

       Question : Pourquoi, pas de recrutement ?

       D. F. « La suppression du fret entraîne un prétendu excédent de personnel. Sur la ligne Nice-Cannes, 20 agents viennent d’autres régions ; d’autres, à l’âge de la retraite, sont maintenus au travail. Des solution, au final, plus coûteuses que l’embauche de personnel. Objectif, la remise en cause des statuts et des 35 heures. Ainsi pour le changement de service, en juin, il manquera au moins 6 agents et autant de contrôleurs » …

        « Des solutions existent : créer une réserve d’agents pour ne plus travailler à flux tendu. Arrêter de réquisitionner le matériel de l’axe Cannes-Grasse pour pallier les déficiences sur la ligne côtière. Une meilleure articulation entre la ligne Cannes-Grasse et le littoral  par la création d’un évitement supplémentaire à Ranguin. Mais également la troisième voie, préconisée par la région  PACA, et plus que jamais nécessaire ».

 

           Question : et l’information des usagers ?

           D.F. : « Un problème grave : les moyens matériels existent (télépencartage, annonces…) mais, pas de personnel ! Nous, cheminots, avons bien conscience des difficultés rencontrées par les usagers ; ils subissent des pertes de salaire, voire des sanctions pour les retard au travail. Mais la direction de la SNCF préfère supprimer des trains : un train supprimé n’entre pas dans la statistique des retards et évite le remboursement des voyageurs. ».

           « Ce ne sont pas les cheminots qui prennent en otages les usagers, mais bien les dirigeants de la SNCF.  »

 

 

                                                                            Interview réalisée par Gérard FONTAINE

Publié dans cannespcf

Commenter cet article