Chantier naval de l'ile sainte Marguerite...suite!

Publié le par Section de Cannes

CHANTIER  NAVAL  DE  L’ILE  SAINTE-MARGUERITE

 

                         Vers une issue satisfaisante ?

 

 

 

On se souvient que la DDE Maritime avait, il y a quelques mois, mis en avant une « pollution en profondeur » du site du chantier pour engager des poursuites au pénal.

 

En foi de quoi la certification I. S. O.,  obtenue par le chantier après un  travail long et minutieux, avait été suspendue .Une bonne nouvelle : la certification vient d’être rétablie.

 

Par ailleurs, il semble bien que le promoteur du projet d’hôtellerie de luxe ait abandonné son exigence initiale concernant la concession du chantier pour se contenter finalement de celle de l’Hostellerie du Masque de Fer. L’opposition exprimée par les cannois, au travers de la pétition proposée par les communistes, n’est certainement pas étrangère à ce revirement ! (1)

 

Rien ne semble donc plus s’opposer à l’obtention,  par le chantier, d’une autorisation temporaire en attendant le renouvellement de la concession … si ce n’est que la procédure au pénal n’est pas bouclée car la DDE tarde à produire un complément d’enquête demandé,  il y quelques mois déjà, par le tribunal de Grasse.

 

 

 

(1) – Notons que le nouveau projet présenté par le promoteur (nouveau, car il ne comprend  plus la dépollution du site du chantier) risque de se retrouver dans une procédure d’Appel d’Offre. Ce qui pourrait permettre à d’autres idées de voir le jour, comme celle, par exemple, d’un musée du cinéma ?

 

 

Jean-Pierre RICARD.

 

 

Publié dans cannespcf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article