Edito de Claude Meyffret

Publié le par Section de Cannes

 

SARKOSY : Destructeur d'humanité

 

 Des promesses aux réalités,  notre aventurier veut aller vite et fort pour tuer dans l'œuf toute velléité de résistance. (Sa seule justification est qu'il a reçu sa légitimité des français par le vote à la présidentielle.)
 Pourtant, il en aura fallu du temps et des larmes pour construire les valeurs de la République " Liberté, égalité et fraternité " puis  celles plus récentes dans notre histoire, issues de la Résistance et faites de solidarité grâce à " la Sécu " et aux services publics. C'est  toute cette construction ininterrompue de plusieurs siècles et qui dessine  la spécificité française que veut supprimer aujourd'hui Sarkozy.
 D'un côté il donne sans vergogne, aux siens, les grands patrons, ceux du MEDEF: le bouclier fiscal (13 M € de diminution d'impôt pour les plus fortunés),  la liberté de licencier " se séparer "  par accord mutuel entre le patron et le salarié (sont-ils sur un pied d'égalité pour pouvoir négocier ?) et autres mesures à venir comme la dépénalisation du patronat alors que tombent les délits d'initiés (EADS).
         Pour de l'autre prendre sans retenue, à tous ceux qui font la majorité silencieuse, le peuple de France : allongement du temps de cotisation pour les retraites, suppression des régimes spéciaux, taxe sur les malades, casse de la fonction publique avec suppression de 23 000 postes, dont plus de 11 000 dans l'éducation nationale ! Projet toujours à l'étude de TVA sociale, tests ADN pour mieux rejeter  l'immigré (voir p 3 ).
             En fait, il s'agit de s'en prendre à une multitude de petits privilèges pour mieux cacher les gros qui plombent notre économie (spéculation financière outrancière), la sécurité sociale (les stocks options et dettes patronales soit 20M€), l'environnement (recherche du tout routier au détriment du chemin de fer moins polluant : voir p. 2), notre pouvoir d'achat car avec le fameux " travailler plus pour gagner plus " il ne faudra pas espérer de création d'emploi pour les jeunes ni d'augmentation de salaire pour les autres.
             Il faut rejeter cette aventure libérale qui prône l'individualisme à outrance, privilégie la loi du plus fort, des plus riches, des plus retors (voir Lagardère). Notre vie quotidienne a besoin de plus d'humanité. Pour s'épanouir il faut valoriser les valeurs de justice et de solidarité. Tout cela appelle et nous vous appelons à résister à la politique destructrice de Sarkozy  et à construire ensemble une alternative à gauche.

      Claude Meyffret, conseiller municipal de Cannes

Commenter cet article