"Et maintenant, que vais-je faire?"

Publié le par Section de Cannes

« Ô majestueux fourbes »… par Patrick Apel-Muller

AUSTERITE - Sarkozy« A quelques-uns l’arrogance tient lieu de grandeur, l’inhumanité de fermeté ; et la fourberie d’esprit », écrivait La Bruyère. Le remaniement technique annoncé hier par l’Elysée tient de tout cela à la fois. Voilà de quelle manière Nicolas Sarkozy entend « respecter » l’expression souveraine des Français… ils auraient voté pour que soit réintégrés deux villepinistes et que soit remplacé un Commissaire à la jeunesse, démissionnaire sur un piètre bilan !

Le président croit se montrer résolu et volontaire en ignorant le refus populaire du recul de la retraite après 60 ans, l’hostilité à la casse de l’hôpital et de l’école, l’inquiétude devant la fuite des emplois industriels et la colère contre la croissance vertigineuse des inégalités. Ses amis du Fouquet’s le remercieront ; ils seront les seuls.

Les grands communicateurs de l’UMP pensent leurrer les Français avec des changements fictifs. Il revient à l’esprit l’Hugo des Châtiments : « Ô valets solennels, ô majestueux fourbes/ Travaillant votre échine à produire des courbes »

Publié dans cannespcf

Commenter cet article