Hélistation : ça pollue et ça fait du bruit!

Publié le par Section de Cannes

L’envol de l’hélistation ?

 

Après avoir repris à la CCI la gestion négative de l’hélistation « cannoise » : -118671€ en 2008 et -116 000€ en 2009 (payés par les contribuables cannois) la majorité UMP (M . Brochand) de la municipalité a décidé d’assouplir les conditions d’exploitation  en autorisant une amplification des vols (1700 par an, actuellement) à 4000, seuil de rentabilité financière nécessaire. Pour M. Santelli-Estrany qui défend ce projet, il n’y aurait « aucune nuisance » !

Donc pas de nuisances sonores ? Ces hélicos sont formidables, non ? Peut-être y aura-t-il des hélicoptères électriques ? 

Pas de pollutions supplémentaires ? Après le passage des bus ELO de l’électrique au gas-oil, voilà que la majorité municipale veut développer les émissions de CO2 sur la ville de Cannes en accroissant le nombre de vols des hélicos : vive le réchauffement de la planète, tel semble être la devise de M. Brochand.

Alors, M. Brochand :

ü      A quoi sert l’aéroport de Cannes-Mandelieu ? L’héliport sur le port, n’est-il pas maintenu pour ses amis politiques et autres fortunes …qui trouvent d'ailleurs trop cher le service (voir article antérieur sur ce blog). Pour les baptêmes il suffit de se rendre à l’aéroport existant. D’ailleurs combien de cannois peuvent se payer un baptême ? Cet héliport n’est donc pas d’utilité publique !

ü      Par contre l’utilité publique passe par la restitution aux cannois de la jetée et du phare, aujourd’hui privatisés, au seul bénéfice des riches amis du Maire !

 

Publié dans cannespcf

Commenter cet article