Ma France....?

Publié le par Section de Cannes

L'UMP veut mettre fin à la diffusion égalitaire des journaux!

 

presse_loi_editeurs_distributeurs_inside.jpgElle ne comporte qu'un unique article, mais la proposition de loi pourrait provoquer une révolution dans le monde de la presse écrite. Son auteur, Richard Mallié, député UMP des Bouches-du-Rhône, entend abroger la loi Bichet de 1947, assurant entre les journaux une égalité de traitement pour leur diffusion.

 « La loi n°47-585 du 2 avril 1947 relative au statut des entreprises de groupage et de distribution des journaux et publications périodiques est abrogée. »

Ladite loi régit les relations entre les distributeurs et les éditeurs de presse. Elle impose aux distributeurs un double principe de liberté et d'égalité : liberté pour les éditeurs d'accéder au distributeur de leur choix et égalité de traitement entre les éditeurs d'un même distributeur.

Atteinte manifeste à la pluralité de la presse!

Faute d'accord entre les éditeurs, le député UMP a donc décidé de passer à la vitesse supérieure et de ne proposer rien moins que la suppression de la loi Bichet. Ce dont l'élu ne se cache pas :

« Face à un manque de volonté de la part des acteurs, il est proposé l'abrogation de la loi Bichet qui semble aujourd'hui faire obstacle à toute évolution du réseau. »

Autrement dit, les distributeurs seront désormais en mesure de refuser de diffuser un titre au simple motif qu'il ne se vend pas. Une atteinte manifeste à la nécessaire pluralité de la presse. Et, au passage, un cadeau à Presstalis (ex-NMPP), leader de la distribution de la presse en France, très mal en point financièrement et détenu à 49% par Lagardère.

 

Comme par hasard cette censure de fait sort après la déconfiture de l'UMP aux Régionales! Alors que la droite possède la plupart des médias écrites (à grand tirage), des grandes chaines de radios, de télés, de l'internet (voir l'orientation de l 'info sur différents sites : Yahoo, Orange...)...Elle veut museler notamment la presse d'opposition!

 

 

 

Publié dans cannespcf

Commenter cet article