Contribuables des AM : passez à la caisse!

Publié le par Section de Cannes

Le conseil général (alpes maritimes) s'apprête à voter une hausse des impôts de 15 %

 

 

"C'est particulièrement le marasme du marché immobilier qui plombe les finances du conseil général avec une chute brutale des droits de mutation.

15 %, c'est la hausse des impôts qui, a-t-on appris hier, sera proposée, le 18 mars prochain, au vote des conseillers généraux. En 2009, la part départementale des quatre taxes locales devrait donc connaître une augmentation significative.

Les contribuables vont être appelés à la rescousse d'un budget qui subit de plein fouet les effets de la crise économique. C'est plus particulièrement le marasme du marché immobilier qui plombe aujourd'hui les finances du conseil général, avec une chute brutale des droits de mutation (transactions immobilières).

« On estime la baisse de ces recettes à environ 20 % pour cette année, soit 72 millions d'euros en moins », argumente Colette Giudicelli (UMP), la vice-présidente du département en charge des finances.

Faut-il pour autant accroître ainsi la pression fiscale ?

« Il n'y a pas vraiment le choix, sauf à sacrifier les investissements. Or, nous avons décidé d'investir massivement pour soutenir l'économie dans les Alpes-Maritimes. Le plan de relance présenté ces derniers jours par Eric Ciotti porte la marque de ce volontarisme. Le but est que l'on s'en sorte mieux que les autres, en stimulant l'activité, en créant des emplois ».

Pour Colette Giudicelli, cela vaut bien que l'on sollicite le contribuable !"

(Extraits de Nice Matin du 11/03/2009)



COMMENTAIRES : voilà clairement exprimée la politique de la droite qui applique dans notre département les choix "Sarkosystes" : suppression des charges patronales, décentralisation des charges vers les régions et départements sans alignement des moyens financiers. C'est quand même bien le système capitaliste qui est en crise, à l'agonie..., le système défendu par les représentants UMP locaux et assimilés (Estrosi, Ciotti, Brochand, Leroy, Tabarot and Co....). Ce n'est pas la faute des contribuables lambda que nous sommes si le sytème capitaliste est en crise profonde, que des centaines de milliers d'emplois sont détruits, que le secteur public passe à la trappe avec la réduction drastique des effectifs, que le coût  de l'immobilier est prohibitif dans les AM...ce qui se traduit par la réduction des capacités d'achat de logements  de milliers de familles...


QUI PAYE?

Cette droite totalitaire veut rançonner les contribuables des Alpes Maritimes en augmentant de 15% les impots locaux...réduisant encore plus le pouvoir d'achat des familles du département.
 
Cette mesure, qui s'ajoute à beaucoup d'autres, va générer encore moins de pouvoir d'achat, donc moins de consommation, moins d'investissements dans l'immobiliers, moins d'emplois (les entreprises ne créent des emplois que si elle écoulent leurs productions, les commerces ne vivent que si elles ont des clients...)...et plus de difficultés pour vivre dans les Alpes maritimes!






Commenter cet article